LE CAMPUS DES ENTREPRENEURS

BILAN DE COMPETENCES

Le bilan de compétences spécial entrepreneur, salarié ou demandeur d’emploi

Le bilan de compétences qui est une action de formation inscrite dans le code du travail permet de faire un point sur votre carrière, d’analyser vos compétences professionnelles, vos aptitudes et vos motivations. Il pourra vous aider à définir un projet professionnel cohérent ou valider un projet de formation. Réalisé pendant ou en dehors du temps de travail, le bilan de compétences se déroule dans un organisme de votre choix, qui garantit la totale confidentialité de la démarche.

La durée d’un bilan de compétences est de 24 heures maximum et se déroule en 3 étapes. D’abord un entretien individuel pour définir vos besoins et vous présenter les conditions de déroulement. Puis une phase d’investigation qui permet d’analyser vos aptitudes et vos centres d’intérêts. Le consultant vous propose au cours de cette étape des inventaires de personnalité, d’orientation professionnelle… Enfin une conclusion avec remise d’un document de synthèse, qui reprend votre projet et définit les étapes envisagées de sa mise en œuvre. Les actions sont conduites, sauf exception, de manière individuelle, et vous êtes seul destinataire des conclusions du Bilan.

Le prix du bilan de compétences varie entre 1 500 et 2 000 € Nets de taxes. Pour financer votre formation,  connectez-vous  https://www.moncompteactivite.gouv.fr  Bilan de compétences, code CPF 202

Retrouvez de nombreux témoignages de personnes ayant réalisé un Bilan de compétences.

Ils nous livrent leur expérience, ce qui les a amenés à faire un Bilan et ce qu’ils en ont retiré.

  • Robin. (32 ans) – Moniteur Auto-école : “J’envisage de faire une capacité de gestion pour, peut-être, effectuer la reprise d’une auto-école”.
  • Nadia. (48 ans) – Directrice artistique : “Je viens de rentrer dans un espace du-tout-est-encore-possible. Ce qui m’importe, c’est le chemin pour y aller, j’ai des ressources qui ne demandent qu’à être mise-en-œuvre pour le parcourir”.
  • Rachel.  (42 ans) – Directeur industriel : “Le désir d’avoir ma propre entreprise était là depuis quelques années sans oser me lancer”.